DUT Génie Industriel et Maintenance

IUT Lorient-Pontivy - Université Bretagne Sud

L’activité du technicien supérieur «GIM» porte tout à la fois sur la maintenance des équipements, des installations et sur l’amélioration permanente des systèmes industriels. Ce professionnel exerce également des fonctions de gestion (planification des tâches, évaluation des coûts…), et d’animation (information, conseil et coordination des équipes de travail).

Objectifs

  • Amélioration systèmes industriels
  • Gestion maintenance
  • Animation équipes techniques
DUT Génie Industriel et Maintenance

 

Dans un service de maintenance, la polyvalence du technicien lui permet d’intervenir sur des systèmes pluri-technologiques.

Pour chaque équipement, il établit les programmes de maintenance préventive (visites périodiques, contrôles, entretien, remplacement de composants à usure rapide, …). Il définit également les méthodes d’intervention en cas de dysfonctionnement : il établit un diagnostic, il apporte son assistance technique aux équipes d’intervention (procédures à suivre, outillages à utiliser, etc..), il rédige un compte rendu et renseigne la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur. Il gère les personnels de son service, s’occupe des approvisionnements.

L’amélioration d’un système de production passe par une étude des équipements d’une usine ou d’un atelier (ligne de production agroalimentaire, robots de soudage, presse d’injection de pièces plastiques…) et leur mise en conformité. Le technicien supérieur repère les dysfonctionnements et en détermine l’origine. Il propose alors des solutions techniques afin d’accroître les performances des machines ou d’éliminer les pannes à répétition.

  • Mise en place d'un plan de maintenance préventive sur un parc machines
  • Conception, remise aux normes et câblage d'une armoire électrique
  • Choix, implantation et programmation d'un automate programmable
  • Mise en place d'un logiciel de supervision
  • Réorganisation d'un magasin de pièces de rechange
  • Mise à jour du logiciel de GMAO
  • ...

Avant leur arrivée à l'IUT, les candidats à l'apprentissage sont contactés par le responsable pédagogique de la formation, dans le but d'organiser au plus tôt la recherche d'entreprise.


Lorsque les jeunes font leur rentrée scolaire au début du mois de septembre, ils sont en formation durant un mois et demi, jusqu'aux vacances de la Toussaint, en tronc commun avec les étudiants de formation classique.
Durant cette première période de formation, ceux qui n'ont pas trouvé d'entreprise peuvent poursuivre leur recherche. Au moment des vacances de la Toussaint, le groupe des apprentis est constitué. Ces derniers partent alors faire leur première période en entreprise. Ensuite, ils alternent périodes au centre de formation et périodes en entreprise, selon le calendrier d'alternance établi pour l'année en cours.


Voici à titre d'exemple le calendrier d'alternance de la première année de DUT (année scolaire 2015-2016)

Peuvent préparer le DUT GIM les titulaires d'un des baccalauréats suivants :


- Bac S, SVT, S-SI
- Bac STL
- Bac STI-2D de toutes options
- BAC ES, option Math
- Bac Professionnel (dossiers de très bons niveaux uniquement)


La sélection des candidats se fait sur la base de l'examen du dossier via l'application Admission Post Bac : motivations du candidat et bulletins de notes du lycée.
Dans la cadre de l'apprentissage, les candidats doivent avoir moins de 26 ans au moment de leur inscription.

  • Technicien Maintenance
  • Technicien Méthodes-maintenance
  • Pilote d'unité de production
  • Chef d'atelier PME/PMI
  • Responsable stocks
  • Responsable GMAO (Gestion de maintenance assistée par ordinateur)
  • Animateur Qualité/certification
  • Animateur Hygiène Sécurité Environnement

Rudy GIMENO - Promotion 2011

Technicien biomédical itinérant

Après son DUT, Rudy a fait une Licence Pro IMB (Ingénierie et Maintenance Biomédicale), aujourd'hui il est technicien biomédical itinérant et travaille pour ArjoHuntleigh, une entreprise qui conçoit des lits et autres matériels médicaux.


► Son travail :

  • Il doit réaliser des opérations de maintenance, d'installation des dispositifs et équipements biomédicaux, d'installations ou de systèmes à forte composante électronique, selon les règles de sécurité. Il peut intervenir sur des réseaux de fluides médicaux, et.il peut coordonner une équipe.
  • Il doit assurer l’assistance technique téléphonique (hot line) sur les produits (pompes à perfusion, etc…). Etablir le diagnostic panne, gérer l'achat de pièces détachées et accessoires pour éviter les ruptures. Assurer le suivi administratif informatique de l’activité (GMAO, INET, etc…) et la mise à jour de la base de données clients.

► Qualités requises :

  • Aisance relationnelle
  • Sens du service
  • Polyvalent et réactif
  • Rigueur
  • Autonomie

 ► Compétences :

  • Choisir et utiliser des matériels, des outils de travail ou/et de contrôle, liés à son métier
  • Maintenir et dépanner un matériel, un équipement, une installation et/ou un système relatif à son métier
  • Évaluer la conformité d'un produit, d'un matériel, d'une prestation au regard des normes
  • Identifier et diagnostiquer un dysfonctionnement, une panne, le défaut d'un matériel, d'un équipement, une anomalie d'un système
  • Accompagner une personne dans la réalisation de ses activités quotidiennes
  • Connaissances en anatomie, anglais technique, automatisme, biomédical, électronique, fluides médicaux, logiciel dédié de gestion de maintenance biomédicale 
 
« Je suis technicien biomédical jeune et motivé, développant une première expérience professionnelle de qualité chez Arjohuntleigh. Mes divers voyages et années passées à l'étranger ont fait de moi quelqu'un pouvant s'adapter rapidement à toute situation. Soucieux d'effectuer un travail de qualité, je m'efforce chaque jour d'apporter au client la meilleure prestation possible. Espérant évoluer vers des postes de technico-commercial ou de responsable technique, je reste à l'écoute de toute opportunité. »
 

Plus de témoignages par ici